Des trucs faciles pour contrer la fatigue des appels vidéo Zoom, Teams, Skype et autres

Vous vous sentez fatigué après un long appel en visioconférence? Vous sentez votre énergie complètement drainée? C’est normal selon l’Université Stanford qui parle même du phénomène du Zoom Fatigue. Heureusement, il existe des petits trucs pour avoir plus d’énergie lorsqu’on utilise des services comme Zooms, Teams, Skype, Webex et autres.

La pandémie de la Covid-19 en a poussé plusieurs à adopter le télétravail et les fameuses réunions en visioconférence.

Les applications comme Zoom ont explosé en popularité, alors qu’on les utilise de façon quasi quotidienne dans le cadre de notre travail ou pour jaser avec nos amis.

Cependant, ces appels vidéo ne sont pas sans créer des effets néfastes sur notre santé et notre niveau d’énergie.

L’Université Stanford aux États-Unis a même nommé le phénomène: Zoom Fatigue. C’est le professeur Jeremy Bailenson, du laboratoire d’interaction humaine virtuelle de Stanford, qui s’est intéressé à la question et qui a publié une étude sur le phénomène.

De ses observations, on peut tirer des pistes de solutions pour retrouver et maximiser notre niveau d’énergie lorsqu’on utilise ces plateformes de visioconférence pendant de longues heures.

1er truc: Réduire la taille de la fenêtre de l’application

Le premier truc que recommande Bailenson est de carrément réduire la taille de la fenêtre de notre application de visioconférence. En fait, de ne pas la laisser en plein écran.

Il explique que le fait de se savoir toujours observé par les autres dans l’appel peut causer de l’anxiété et du stress. Surtout chez ceux qui n’aiment pas parler en public notamment.

En réduisant la fenêtre de Zoom ou autres applications d’appels vidéo, on réduit nos contacts visuels avec les autres personnes et ainsi on peut réduire notre niveau de stress.

2e  truc: Désactiver la vue de soi

Le deuxième truc est assez simple, il s’agit de carrément désactiver la fonction qui fait en sorte que l’on se voit dans l’appel vidéo.

Certaines plateformes comme Zoom nous permettent effectivement de retirer l’aperçu de notre caméra.

Le fait de se voir soi-même à l’écran peut causer un phénomène appelé le « self-focused attention », bref l’attention focalisée sur soi.

Ceci peut causer de l’anxiété, des émotions négatives et même des signes de dépression.

3e truc: Bouger le plus possible

On le sait, les appels vidéo nous limitent drastiquement dans nos mouvements. On doit carrément rester assis devant l’écran.

Pourtant, qui nous force réellement à rester assis?

Selon la pièce dans laquelle on est et l’appareil que l’on utilise, on doit tenter de trouver des moyens de pouvoir se déplacer et bouger durant un long appel.

Que ce soit d’orienter la caméra pour bouger dans la pièce, ou carrément prendre notre ordinateur portable, notre tablette ou téléphone et littéralement se déplacer avec celui-ci dans nos mains.

4e truc: Éteindre sa caméra

Un truc qui englobe l’ensemble des trois trucs précédents est de carrément désactiver sa caméra si notre réunion nous le permet.

Faire des pauses de la caméra nous permet non seulement de bouger à notre aise, mais aussi réduire les effets d’anxiété qui peuvent survenir avec le fait de savoir que l’on est constamment observé.

5e truc: Se tourner vers des appels téléphoniques

Le professeur rappelle que Zoom et les applications de visioconférence sont un outil de communication, mais qu’ultimement il faut les utiliser adéquatement.

Si l’on n’a pas besoin de se voir, pourquoi les utiliser?

Dans une telle situation, on peut aussi bien se tourner vers une conférence téléphonique. On sera alors libre de nos déplacements et nous n’aurons pas l’attention de la caméra de notre appareil.

Échappez-vous de vos encontres Zoom grâce aux sons et bruits de Zoom Escaper

Cette application pour PC et Mac retire les sons ambiants de nos appels vidéo

Logiciels de sécurité

Nos choix: antivirus et suites de protection 2021

Économisez

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine