Une étude dévoile les pires marques d’ordinateurs et de téléphones au niveau de la réparabilité

Le groupe de recherche américain Public Research Interest Group, aussi appelé PIRG, en collaboration avec l’entreprise iFixit.com, a cumulé les indices de réparabilité de 187 appareils provenant de dix grands fabricants incluant Dell, Asus, Lenovo, Acer, Samsung, Google, Apple et Microsoft pour déterminer lesquels possédaient les produits les plus facilement réparables.

Contrairement au Québec et au Canada, la France exige que les manufacturiers indiquent publiquement quel est l’indice de réparabilité entre 0 et 10 des produits technologiques qu’ils fabriquent à cause de leur loi anti-gaspillage.

Quand on y pense, choisir des produits réparables plutôt que remplaçables, ça allonge leur durée de vie et ça évite la dépense de milliards de dollars à l’échelle planétaire.

Non seulement la quantité de déchets électroniques est en croissance astronomique et c’est très mauvais pour l’environnement, mais en plus, le montant d’argent dépensé pour se procurer de nouveaux appareils est lui aussi faramineux.

Ce n’est donc pas étonnant qu’un groupe de recherche d'intérêt public comme le PIRG, qui cherche à défendre l’intérêt public des consommateurs, se soit penché sur la question.

Écouter l'épisode du balado La mise à jour

Apple, Microsoft, Samsung et Google en bas de la liste

Le classement du PIRG, du meilleur au pire, en ce qui concerne les ordinateurs va comme suit:

  1. Dell, avec 7.81 points sur 10
  2. Asus, avec 7.61 points sur 10
  3. Lenovo, avec 6.99 points sur 10
  4. Acer, avec 6.87 points sur 10
  5. HP, avec 6,39 points sur 10
  6. Microsoft, avec 4,60 points sur 10
  7. Apple, avec 3,16 points sur 10.

Du côté des téléphones cellulaires, c’est Motorola le grand champion, avec un indice de réparabilité de 7.77/10, suivi de Samsung avec 5.69. Google et Apple terminent quant à eux bon dernier avec un score respectif de 4.64 et de 2.75.

aperçu classement entreprises techno indice réparabilité

Le classement du PIRG pour les ordinateurs et les téléphones, du meilleur du pire.

Pour arriver à ces résultats, le PIRG s’est basé sur les cinq critères de la loi anti-gaspillage française qui incluent entre autres la disponibilité de la documentation, la démontabilité, la disponibilité et le prix des pièces détachées.

Puis, si Microsoft et Apple se retrouvent en bas des listes, c’est aussi parce que le groupe de recherche américain les a pénalisés sur le fait qu’ils soient tous deux ouvertement contre la possibilité de faire réparer indépendamment leurs appareils.

Même si des compagnies comme Dell, Asus, Lenovo et Motorola se retrouvent en tête de leur palmarès respectif, aucun d’entre eux n’a réussit à se hisser dans la catégorie A, soit un indice de réparabilité de 8 à 10.

Bref, bien qu’une telle recherche permette peut-être de nous aiguiller dans notre magasinage, elle témoigne certainement du gros travail qu’il reste à faire à ce niveau-là de l’industrie.

Lire le rapport complet du PIRG

Faites réparer votre téléphone ou votre tablette à domicile grâce à ce service mobile

Réparer son iPhone ou Mac par soi-même? Apple va vendre l’ensemble de réparation

Facile à réparer les appareils Apple? Voici les indices de réparabilité des iPhone et MacBook

Promos et rabais

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine

Logiciels de sécurité

Nos suggestions des meilleurs antivirus et suites de protection pour ordinateur

Logiciels

Quel VPN choisir? Nos avis et comparatifs des meilleurs VPN

Promos et rabais

Rabais et promotions: meilleures offres de la semaine pour économiser sur les forfaits mobiles et cellulaires