Facebook va scruter et utiliser nos vidéos pour améliorer son intelligence artificielle

Facebook a récemment annoncé un nouveau projet appelé Learning from videos dans le but d’entrainer son intelligence artificielle pour qu’elle reconnaisse les sons, les textes et les personnes filmés de manière automatique. Le hic, c’est qu’il va utiliser nos vidéos Facebook et Instagram publiées chaque jour pour y arriver.

L’intelligence artificielle est présente dans une foule d’applications différentes. Google l’utilise avec son moteur de recherches pour mieux nous comprendre, Alexa s’en sert pour effectuer la traduction en direct et MyHeritage en profite pour animer nos vieilles images.

Malheureusement, quand c’est le tour de Facebook de vouloir en profiter, les gens sont un peu plus hésitants alors que la société américaine est loin d’avoir une bonne réputation concernant les aspects de notre vie privée.

facebook learning from videos à profit utilisateurs

Avec son nouveau projet, Facebook tire carrément profit de ses utilisateurs et de leurs vidéos.

Profiter des utilisateurs pour avancer

À la base, les intentions de Facebook sont nobles. Une intelligence artificielle plus exercée permettrait entre autres de mieux inclure les internautes en situation de handicap visuel et même à éviter la diffusion de contenu tragique comme la violence, voire les tueries, comme on en a malheureusement été témoin par le passé.

Évidemment, outre ces raisons, Facebook en tirera également profit. Une meilleure intelligence artificielle signifie que la pertinence des recherches est affinée aux utilisateurs et que la recommandation de contenu est personnalisée à chacun.

Bref, plus de publicité ciblée et plus d’argent dans les poches du géant… grâce à nos vidéos publiées sur ses plateformes Facebook et Instagram.

L’entrainement de son intelligence artificielle à reconnaitre les images, le texte et le son de publications se fera par apprentissage automatique des milliers de vidéos mises en ligne par nous, les utilisateurs.

Évidemment, le tout se fera automatiquement, ce qui signifie qu’on ne pourra refuser que nos vidéos soient utilisées.

C’est le prix à payer pour avoir accès à des plateformes numériques gratuites qui nous proposent du contenu 100% personnalisé à nos goûts.

En savoir plus sur le projet Learning from videos de Facebook

Facebook Messenger ajouté à Instagram: début de la fusion des services

Une enquête révèle que Facebook scrute tout le contenu des liens partagés sur Messenger et Instagram

Logiciels

Réalisez votre déclaration d'impôt en toute simplicité avec TurboImpôt

Économisez

Les rabais de François: promotions et offres technos de la semaine